La Turquie, une démocratie ?

Écouter

Sarah : Aujourd’hui, la maîtresse nous a parlé de l’Union Européenne. Elle nous a expliqué que la Turquie aimerait en faire partie mais qu’elle n’avait pas le droit.
P’tite Marianne : Ah bon ? Mais pourquoi ? Elle fait bien partie du continent européen, non ?
Sarah : Oui, mais ça ne suffit pas pour faire partie de l’Union Européenne. Il faudrait aussi qu’elle respecte un certain nombre de règles. Et la première est d’être une vraie démocratie.
P’tite Marianne : Mais j’ai vu aux infos qu’il venait d’y avoir des élections pour choisir des députés. Ça veut bien dire que les citoyens turcs peuvent choisir qui va les représenter. C’est bien une démocratie, ça ?
Sarah : C’est vrai, mais le Président turc contrôle la télé et les journaux ; du coup, les citoyens turcs n’ont pas toutes les informations pour faire leur choix librement. Chaque année, de nombreux journalistes sont arrêtés parce qu’ils ne sont pas d’accord avec le gouvernement et certains sont même maltraités…
P’tite Marianne : Tu veux dire que la Turquie ne respecte pas la liberté d’expression ? On en a parlé en classe.
Sarah : C’est ça ! Et puis, il y a des tensions dans le pays, parce qu’une partie des citoyens, les Kurdes, voudraient pouvoir garder leur propre identité.
P’tite Marianne : Comment ça ?
Sarah : En fait, les Kurdes voudraient parler leur propre langue et pratiquer leurs coutumes mais l’État n’est pas d’accord avec ça. Du coup, il y a un conflit entre les Kurdes et l’état turc.
P’tite Marianne : Alors, si je comprends bien la Turquie a encore des efforts à faire si elle veut devenir une vraie démocratie.
Sarah : Oui, et si elle y arrive, un jour elle pourra peut-être alors entrer dans l’Union Européenne.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, 5,00 / 5)
    Loading...
    175
    Download PDF