le journal

Il y a 80 ans, les Françaises obtenaient le droit de vote

Il y a tout juste 80 ans, en avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. L’inscription de ce droit de vote dans la loi est le fruit d’une longue histoire de combats de la part des femmes pour participer aux élections, à l’égal des hommes.

Dès la Révolution française de 1789, au cours de laquelle les Françaises et les Français réclament plus de droits pour les citoyens et la fin du pouvoir total du roi, des femmes demandent à ce que leurs droits soient les mêmes que les hommes. Mais seuls les hommes appartenant à des classes sociales privilégiées ont obtenu le droit de voter pour élire les hommes politiques qui allaient les représenter. À cette époque, la société pensait que les hommes étaient plus importants et que les femmes devaient s’occuper principalement de la maison et de la famille.

En 1848, le suffrage universel masculin est adopté. Cela veut dire que tous les hommes de nationalité française, âgés de 21 ans ou plus ont obtenu le droit de voter.  Mais ce suffrage n’a rien d’universel : en effet, seuls les hommes ont le droit de vote. La moitié de la population, les femmes, se trouvent donc exclues de ce suffrage dit universel.

Au cours du XXe siècle, les mouvements pour le droit de vote des femmes se sont intensifiés dans de nombreux pays européens. Ces mouvements ont été motivés par le désir d’égalité des droits civiques et politiques entre les hommes et les femmes. Des manifestations, des pétitions et d’autres formes de militantisme ont été organisées par des femmes et des hommes soutenant leur cause.

En France, ce droit sera acquis à la fin de la Seconde guerre mondiale en 1944, presque 100 après le suffrage universel ! Depuis cette date, les femmes de plus de 21 ans (puis 18 ans à partir de 1974) ont le droit de voter à toutes les élections : aux élections présidentielles (pour élire le ou la président.e de la République), législatives (pour élire les député.e.s de l’Assemblée nationale) ou encore municipales (pour élire le ou la maire de la commune).

Depuis 1979, les citoyennes et les citoyens français votent aussi aux élections européennes pour élire les députés qui discutent et votent les lois au Parlement européen. Une élection a d’ailleurs lieu cette année, en juin, pour élire les représentant.e.s au Parlement européen.

En participant à toutes ces élections, les citoyens et les citoyennes expriment leur avis en glissant dans l’enveloppe le nom du candidat qui représente le mieux leurs idées. Ainsi, les personnes élues représentent l’ensemble de la population : c’est ce qui caractérise une démocratie.

En effet, quand le pays n’est pas une démocratie mais une dictature, il n’y a pas de droit de vote ou les élections sont truquées pour permettre aux mêmes personnes de rester au pouvoir, même quand la majorité de la population n’est pas d’accord avec leurs idées.

En cette année anniversaire du droit de vote des femmes, il est donc important de rappeler que le droit de vote est un droit très précieux et utile pour participer à la vie politique et citoyenne de son pays !

Par Arthur
Posté le 6 mai, 2024

Actualités de la semaine

Discute minute

Un nouveau rendez-vous au bureau de vote !

À Suivre de près

Un jeu vidéo pour les enfants dys

À Suivre de près

Protéger les droits des réfugiés

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la majorité absolue ?

Le débat de la semaine

On parle de la dissolution de l’Assemblée nationale