Stop à l’exclusion !

Écouter

Sarah : L’autre jour en ville, il y avait une dame qui faisait la manche et les gens passaient devant elle sans la regarder. On aurait dit qu’ils faisaient comme si elle n’existait pas, c’était trop triste !
P’tite Marianne : Faire la manche ? Tu veux dire qu’elle tricotait un pull ?
Sarah : Mais non, faire la manche, c’est demander de l’argent aux passants.
P’tite Marianne : Mais pourquoi elle faisait ça ?
Sarah : Certaines personnes sont tellement pauvres qu’elles ne peuvent pas faire autrement pour avoir de quoi vivre…
P’tite Marianne : Ça doit être super dur pour cette dame ! Et en plus, tu dis que personne ne s’occupait d’elle ?
Sarah : Tout le monde passait devant elle en faisant comme si elle n’était pas là. Tu imagines comme ça doit être dur de se sentir invisible comme ça ?
P’tite Marianne : Carrément, une fois, Arthur a fait semblant que je n’existais pas pendant une heure entière pour m’embêter et à la fin, je n’en pouvais plus ! Vivre ça tout le temps, ça doit être vraiment horrible. Mais personne n’aide les gens comme elle ?
Sarah : Si heureusement, il y a des associations qui les aident. Elles proposent des vêtements, des repas et essayent de leur trouver un endroit pour dormir.
P’tite Marianne : Et nous, on ne peut rien faire pour aider ces gens ?
Sarah : Si bien sûr, on peut faire un don pour ces associations, comme de la nourriture ou des vêtements qu’on ne porte plus. Et quand on croise une personne très pauvre dans la rue, on peut lui sourire au lieu de l’ignorer !
P’tite Marianne : C’est vrai, la personne ne sera pas plus riche, mais au moins, elle verra qu’on ne l’oublie pas et elle se sentira sûrement un peu moins seule…

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, 4,00 / 5)
    Loading...
    142
    Download PDF