À suivre de près

Des livres pour les « oubliées »

Sur 100 personnes emprisonnées en France, seules 4 sont des femmes. Elles vivent la plupart du temps dans des endroits petits, à l’écart du reste de la prison. Elles ont aussi plus de difficultés à avoir accès aux activités sportives ou culturelles car elles doivent être accompagnées par une gardienne pour tous leurs déplacements, or il n’y a pas toujours de gardienne disponible, ou encore parce qu’elles ne veulent pas se retrouver en activité avec seulement des hommes.

C’est pour rompre la solitude des femmes détenues et leur offrir un moment d’évasion par la lecture que trois Françaises ont lancé le projet « Aux oubliées». Le but ? Demander à des citoyens d’offrir un livre à une femme détenue, en notant un petit mot dedans. Elles se sont inspirées d’une femme qui avait mené cette initiative en Espagne. Des milliers de livres avaient été reçus et distribués !

Aujourd’hui, le projet débute en France. Peut-être voudrais-tu toi aussi envoyer un livre ? Si cette aventure t’intéresse, tu peux en parler à tes parents !

Par Arthur
Posté le 27 janvier, 2020

Actualités de la semaine

À la une

Les violences sexuelles faites aux enfants

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

A suivre de près

Une borne de recyclage amusante

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité