Huit médias français disent stop aux « fake news »

Écouter

Aujourd’hui, de plus en plus d’informations sont disponibles grâce aux médias (c’est le Mot du jour). Pour faire le tri, il est important d’apprendre comment ils fonctionnent et afin de nous aider, de nouveaux outils se mettent en place. En effet, de nombreuses nouvelles circulent sur Internet et certaines sont fausses : c’est ce qu’on appelle les « fake news » (« fausses nouvelles », en anglais). Quand on lit une information sur Internet, il est très important de vérifier si le site qui l’a diffusée est fiable (si on peut avoir confiance en ce qu’il dit). Ce n’est pas toujours facile à savoir et c’est pour cela qu’on peut demander son avis à un adulte quand on ne sait pas. Certaines « fake news » peuvent être très difficiles à repérer car elles ont l’air très vrai. Aux États-Unis, un homme est même entré dans une pizzeria armé d’un fusil parce qu’il avait lu sur un site que des gens y agressaient régulièrement des enfants… Pour éviter tous ces problèmes, le journal « Le monde » a créé le « Décodex », un outil qui permet de vérifier les informations qui circulent sur Internet et repérer celles qui sont fausses ou exagérées. Pour l’utiliser, il suffit de rentrer l’adresse d’un site dans un moteur de recherche, un peu comme « Google », et le Décodex indique s’il est plutôt fiable ou non. Facebook a aussi choisi de travailler avec des professionnels de l’information, comme le journal « Libération » ou la chaîne « BFM-TV » afin d’aider ses utilisateurs à y voir plus clair. Prochainement, quand ils auront un doute sur une nouvelle qu’ils auront lue sur le réseau social, ils pourront le signaler et l’information sera alors vérifiée par les huit médias partenaires.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, 4,00 / 5)
    Loading...
    522
    Download PDF