Une journée contre l’esclavage des enfants

Écouter

Comme nous t’en parlions dans l’hebdo du 1er décembre 2014 (pour la relire, tu peux cliquer ICI), le 2 décembre est la journée internationale de l’abolition de l’esclavage (le fait de priver quelqu’un de sa liberté pour l’obliger à obéir à une ou plusieurs autres). Le 16 avril a été choisi pour dénoncer en particulier l’esclavage des enfants. En effet, selon l’organisation « Save the Children » (« sauver les enfants ») qui défend les droits des enfants, on compte entre 5 et 8 millions d’enfants esclaves dans le monde. Rien qu’en Europe, plus de 23 000 auraient été victimes de trafic d’être humain (c’est notre « mot du jour ») entre 2008 et 2010. Par exemple, des milliers d’enfants sont forcés à mendier (demander de l’argent ou à manger) dans les rues ou à commettre des délits (des actes interdits par la loi, comme voler). Dans certains pays, les enfants sont aussi parfois obligés de travailler dans des conditions qui mettent leur vie en danger : c’est la cas de ceux qui travaillent dans les mines de charbon au Brésil ou dans les mines de diamant en Sierra Leone (en Afrique de l’Ouest). Pour toutes ces raisons, il est essentiel de dénoncer ces mauvais traitements et de tout mettre en œuvre pour punir les personnes qui les font subir aux enfants.

  • Partager

    Facebooktwittergoogle_plusmail
  • 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
    Loading...
    603
    Download PDF