le journal

20 juillet 1969 : 50 ans qu’on a marché sur la Lune !

Le 20 juillet 1969, deux astronautes, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, marchaient sur la Lune ! À l’époque, la télévision ne montrait que des images en noir et blanc, Internet n’existait pas et les gens n’avaient pas encore d’ordinateur ou de téléphone portable.

Depuis la fin de la 2nde Guerre mondiale, de nombreux pays s’étaient ainsi lancés dans la conquête spatiale. Cet exploit est le résultat d’un long travail mené par la NASA, l’agence spatiale américaine. En posant son pied sur la Lune, Neil Armstrong a alors déclaré : « un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité ! ».

Mais, cela aurait pu mal se finir. En effet, l’interrupteur pour allumer le moteur de la fusée qui permettait de repartir de la Lune s’est cassé. L’astronaute Buzz Aldrin a alors eu l’idée d’utiliser la pointe de son stylo qui rentrait dans le trou de l’interrupteur pour faire démarrer celui-ci. C’était très ingénieux de sa part. C’est peut-être pour cela que son nom a inspiré celui du héros de Toy’s Story : Buzz l’éclair !

Entre 1969 et 1972, 12 hommes ont marché sur la Lune. Mais depuis 1972, plus aucun homme n’y est retourné. Cette situation va peut-être changer car la NASA a annoncé qu’ils allaient envoyer à nouveau un équipage sur la Lune d’ici 2024. La Chine et l’Europe ont aussi des projets d’exploration lunaire (on t’explique pour quelles raisons on souhaite retourner sur la Lune dans le Sais-tu ?). De nouvelles aventures lunaires à suivre de près !

Par Gary
Posté le 15 juillet, 2019

Actualités de la semaine

Discute minute

Agir pour défendre les droits de l’homme, maintenant !

À Suivre de près

Une loi pour protéger les créations artisanales des peuples autochtones

À Suivre de près

De l’or… dans les égouts !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu qui protège les droits de l’homme dans le monde ?

Le débat de la semaine

On parle des droits de l’homme

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Droits de l’homme