le journal

Frappes françaises en Syrie

Dans la nuit du 13 au 14 avril, la France, les États-Unis et le Royaume-Uni ont lancé des frappes aériennes (c’est le Mot de la semaine) en Syrie. Pourquoi la France a participé à cette attaque ? Depuis 2011, la Syrie est en guerre : des citoyens syriens se battent contre l’armée de Bachar el-Assad, le président de la Syrie (on t’en parlait dans l’hebdo du 25 septembre 2016). Cette guerre a déjà fait beaucoup de morts et plusieurs millions de Syriens ont été obligés de quitter leur pays. Récemment, l’armée de Bachar el-Assad a attaqué les rebelles syriens (les personnes qui sont opposées à lui) avec une arme chimique, c’est-à-dire un gaz très dangereux qui a tué et blessé des gens dont des enfants. Cette attaque a fait réagir beaucoup de monde car les armes chimiques sont interdites dans de nombreux pays depuis 1997. En septembre 2013, la Syrie a même signé un texte pour s’engager à ne plus les utiliser. L’armée de Bachar el-Assad n’a donc pas respecté son engagement, et c’est pour cela que la France a décidé d’intervenir avec les États-Unis et le Royaume-Uni. Ces trois pays espèrent que cette attaque fera comprendre au président syrien et à ses soldats qu’il faut absolument arrêter d’utiliser des armes chimiques.

Par Agathe
Posté le 23 avril, 2018

Actualités de la semaine

Discute minute

Recycler le numérique, ça doit être automatique !

À Suivre de près

Finis les jouets « pour filles » ou « pour garçons » !

À Suivre de près

Un wapiti enfin libéré !

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu comment on recycle les déchets numériques ?

Le débat de la semaine

On parle de pollution numérique

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité