le journal

Journée mondiale contre l’esclavage des enfants

Depuis 1995, le 16 avril a été choisi comme journée mondiale de la lutte contre l’esclavage des enfants. On peut lire dans la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Nul ne sera tenu en esclavage ou en servitude (c’est le Mot du jour). L’esclavage et la traite (le trafic) des hommes sont interdits sous toutes leurs formes. » Pourtant, aujourd’hui encore, des adultes comme des enfants sont réduits en esclavage, c’est-à-dire qu’ils sont traités comme des objets (ils peuvent être achetés ou vendus) et sont obligés d’obéir à quelqu’un, le plus souvent pour accomplir du travail forcé. Par exemple, au Brésil, des enfants sont obligés de travailler dans des mines de charbon et, au Bénin, dans des carrières de pierre. En Europe aussi, certains enfants sont victimes d’esclavage : certains sont obligés de mendier (demander de l’argent aux passants dans la rue) pour rapporter de l’argent à des adultes. Selon l’UNICEF, 168 millions d’enfants sont privés de leur enfance parce qu’ils sont obligés de travailler et le plus souvent dans des conditions très dangereuses. C’est pour dénoncer ces mauvais traitements et les combattre que la journée de lutte contre l’esclavage des enfants a été créée.

Par Sarah
Posté le 16 avril, 2017

Actualités de la semaine

Discute minute

Un héros de la paix !

À Suivre de près

En radeau pour la bonne cause !

À Suivre de près

Au Gabon, les animaux sauvages reviennent dans la réserve

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce que sont les prix Nobel ?

Le débat de la semaine

On parle de Nelson Mandela