le journal

C’est la Journée mondiale de la santé

Chaque année le 7 avril l’Organisation mondiale de la Santé célèbre la Journée mondiale de la santé. L’objectif, c’est de parler des inégalités de santé dans le monde et de ce qui doit être fait pour que tous les habitants de la planète puissent être en bonne santé.

Être en bonne santé et accéder à des soins et médicaments quand on est malade, c’est un droit. En effet, l’article 25 de la Déclaration universelle des droits humains dit que « toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé ».

Malheureusement, la pandémie de Covid-19 renforce les inégalités.  En effet, les personnes les plus pauvres ou les plus fragiles sont davantage exposées au virus. Par exemple parce qu’elles vivent dans de petits logements avec beaucoup de personnes ou encore parce qu’elles doivent sortir travailler tous les jours et ne peuvent pas faire de télétravail.

Les personnes pauvres sont aussi plus nombreuses à avoir d’autres soucis de santé comme des problèmes au cœur ou aux poumons, de l’obésité ou du diabète (trop de sucre dans le sang). À cause de cela, elles sont plus fragiles et la maladie de la Covid-19 est plus dangereuse pour elles.

Depuis un an, les professionnels de la santé comme les médecins, les infirmiers, les infirmières, les aides-soignantes et aides-soignants agissent au quotidien pour soigner les malades les plus gravement atteints par la Covid-19. De nombreuses personnes ont montré leur reconnaissance pour ces femmes et ces hommes, par exemple en applaudissant aux balcons à 20h ou en faisant des dessins.

L’Organisation des Nations Unies leur rend également hommage en désignant l’année 2021 comme Année internationale des personnels de santé et d’aide à la personne (on t’explique ce qu’est l’aide à la personne dans le sais-tu ?).

Au-delà de la pandémie de Covid-19, cette journée est aussi l’occasion de rappeler que dans de nombreux pays, les soins coûtent très chers et les personnes les moins riches ne peuvent donc pas se soigner. En France, ce n’est pas le cas : les soins sont gratuits et accessibles à tous. Mais dans d’autres pays, il arrive que des personnes décèdent de maladies dont elles auraient pu, avec les soins et médicaments, guérir.

C’est pour cela qu’il faut rappeler, aujourd’hui et tous les autres jours de l’année, que l’accès aux soins est un droit pour tous les humains.

Par Marianne
Posté le 5 avril, 2021

Actualités de la semaine

Discute minute

Des milliers de jeux pour s’amuser !

À Suivre de près

L’Échappée bleue, un projet écolo et solidaire

À Suivre de près

Le Louvre t’invite à découvrir toutes ses œuvres

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu depuis quand les jeux existent ?

Le débat de la semaine

On parle du plaisir de jouer