le journal

L’ONU a rendu son rapport sur la Syrie

L’ONU (Organisation des Nations unies) dont nous t’avons déjà parlé, vient de rendre son rapport concernant le gaz dangereux qui aurait été envoyé sur plusieurs Syriens. Depuis plusieurs semaines, des enquêteurs étaient en effet sur place afin de vérifier la présence ou non de ce gaz en Syrie. Résultat de ce rapport : un gaz dangereux, le gaz sarin, a bien été utilisé. Certains pays de l’ONU, les États-Unis et la France en tête, attendaient ce rapport afin de savoir si une intervention militaire en Syrie était nécessaire. Leur objectif est de se rendre sur place, afin de détruire l’ensemble des armes chimiques que possède la Syrie (comme le gaz sarin). Ils espèrent ainsi éviter qu’une telle attaque se reproduise. De plus, le président américain accuse le président syrien, Bachar el Assad, d’être à l’origine de cette attaque, qui a causé la perte d’une centaine de syriens. Le souci, c’est que le président de la Russie, autre grand pays membre de l’ONU, refuse malgré tout d’intervenir en Syrie. La situation est plus que jamais compliquée entre ceux qui veulent se rendre sur place et ceux qui refusent. Le débat entre les différents membres de l’ONU n’est pas près de se terminer et en attendant, la situation en Syrie continue de se dégrader. Certains parlent déjà d’un crime de guerre (c’est le mot du jour !).

Actualités de la semaine

Discute minute

Non aux violences faites aux enfants !

À Suivre de près

Une borne de recyclage amusante

À Suivre de près

Ndakasi la gorille s’en est allée…

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église ?

Le débat de la semaine

On parle des violences sexuelles sur les enfants

Découvre chaque semaine un nouveau mot

Le mot de la semaine

Pédocriminalité