le journal

Lutter contre le harcèlement à l’école

Chaque année, le premier jeudi après la rentrée des vacances de la Toussaint, est une journée spéciale dans les écoles, les collèges et les lycées : c’est la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école.

Cette journée, mise en place par le gouvernement, existe depuis 2015. Le but, c’est d’informer les enfants comme les adultes sur le harcèlement à l’école et de combattre cette forme de violence.

Le harcèlement, c’est le fait d’embêter quelqu’un de façon répétée dans le but de lui faire du mal.
Lorsqu’on est insulté, menacé, battu, bousculé ou qu’on reçoit des messages blessants à répétition, c’est du harcèlement (on t’explique les différentes formes de harcèlement dans le sais-tu ?). Le harcèlement est interdit et puni par la loi, que ce soit à l’école ou ailleurs.

Malheureusement, en France, un élève sur dix est harcelé à l’école. C’est beaucoup trop et ça ne peut pas continuer.

C’est pour cette raison que lors de la Journée contre le harcèlement, de nombreuses actions sont organisées : cela peut être des rencontres avec des auteurs de livres sur le sujet, des discussions avec les professeurs, des pièces de théâtre réalisées par les élèves ou encore des projections de petits films. Tu peux aussi découvrir dès aujourd’hui un clip qui passe à la télévision et qui est aussi diffusé sur les réseaux sociaux pour que tous les enfants et les jeunes soient sensibilisés.

Le gouvernement organise également chaque année un concours national « Non au harcèlement ». En groupe, les élèves peuvent proposer des solutions pour lutter contre le harcèlement. On peut participer dès la classe de CP et jusqu’en Terminale. Ce concours permet aux élèves de réaliser une petite vidéo et une affiche dans son école.

Au collège et au lycée, il existe aussi des « élèves ambassadeurs » de la lutte contre le harcèlement. Ils reçoivent une formation pour bien comprendre le sujet et savoir comment aider leurs camarades qui se retrouvent dans une situation de harcèlement.

De nombreuses associations, comme Marion la main tendue, interviennent aussi dans les écoles pour lutter contre le harcèlement.

Qu’on soit victime ou témoin, ce qui est sûr, c’est qu’il faut en parler avec un adulte, tes amis ou en appelant le 3020. C’est un numéro gratuit et anonyme, c’est-à-dire que tu n’es pas obligé de dire ton nom si tu n’en as pas envie. À ce numéro, des professionnels t’écouteront et te donneront des conseils.

Par Gary
Posté le 7 novembre, 2022

Actualités de la semaine

Discute minute

Liberté, égalité, laïcité !

À Suivre de près

Le Prix Goncourt des lycéens pour Sabyl Ghoussoub

À Suivre de près

Posons nos smartphones !

Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est la Charte de la laïcité à l’école ?

Le débat de la semaine

On parle de laïcité