le journal

Liberté de la presse, liberté d’expression

Du 22 au 27 mars, c’est la 32ème Semaine de la presse et des médias à l’École, organisée par le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) ! Pour l’occasion, Les petits citoyens ont proposé à leurs amis de participer à leur hebdo. L’hebdo de la semaine est donc exceptionnel : il a été entièrement écrit par des élèves de l’école Charles Bonafedi à Ajaccio (Corse) et de l’école Simon Bolivar à Paris.

Merci aux élèves et aux enseignants et bonne lecture à toutes et tous !

_

Tous les jours, certaines personnes dans le métier de la presse (comme journalistes, reporters ou illustrateurs de presse), sont arrêtées ou battues pour avoir exprimé leurs idées ou point de vue.

Dans aucune région du monde on ne peut accepter les violences faites aux journalistes à cause des pensées des gens. En 2020 dans le monde 50 journalistes ont été tués et à ce jour ce sont 400 journalistes qui sont emprisonnés selon Reporters sans frontières (on t’explique ce qu’est Reporters sans frontières dans le sais-tu ?).

En France, le droit de la liberté d’expression existe. On a le droit de publier (sur internet, journaux, blogs…) ce qu’on pense mais on doit respecter les personnes.

Mais certaines personnes ne sont pas d’accord et peuvent aller loin au point d’aller tuer la personne qui a exprimé une idée ou un dessin caractéristique comme Samuel Paty ou à Charlie Hebdo.

La liberté d’expression est essentielle à l’exercice d’autres droits humains. La liberté de la presse représente l’une des principales libertés de l’homme. Elle a été inscrite en 1789 dans l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et des citoyens qui dit que « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement ».

Le 10 décembre 1948, l’assemblée générale des Nations Unies écrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme que « tout individu a le droit à la liberté d’expression ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses idées et celui de chercher, de recevoir et de répandre sans considérations de frontières les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux de la démocratie. En France, sous la troisième République, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse définit les libertés et responsabilités de la presse. Elle impose des règles pour les journalistes avant toute publication, ainsi qu’à l’affichage public, au colportage (le fait de vendre des journaux en se déplaçant de villages en villages) et à la vente sur la voie publique.

Les journalistes et les reporters sont importants, ils nous aident à comprendre comment fonctionne le monde. Ils donnent des informations aux citoyens pour mieux comprendre les guerres, les dangers, la protection de l’environnement à travers les émissions de télévision, les journaux et la radio.

Texte rédigé par Laura, Clara et Fanny, élèves en CM2 à l’école Charles Bonafedi à Ajaccio.

Par Sarah
Posté le 22 mars, 2021

Actualités de la semaine

Discute minute

Liberté, égalité, laïcité !

À Suivre de près

C’est la Journée internationale des droits de l’Homme

Alors, le sais-tu ?

Le sais-tu ?

Sais-tu quelles sont les trois grandes valeurs de la laïcité ?

Le débat de la semaine

On parle de la laïcité