Se rappeler du passé pour préparer l’avenir

  • C’est le 8 mai, y’a pas école aujourd’hui !
  • Ouais, je suis contente, j’adore les week-ends de trois jours. Et tu sais pourquoi y’a pas école ?
  • Oui. C’est parce qu’on fête la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • C’est ça. L’autre jour, Papy m’a tout expliqué. En fait on est allés se promener dans son village et il y avait un drôle de monument en pierre avec plein de noms dessus.
  • C’était quoi ?
  • Ça s’appelle un monument aux morts. Tous les noms, ce sont ceux des gens originaires de son village qui sont morts pendant la guerre.
  • C’est triste.
  • Oui, ça a été très dur, cette période. Papy, lui, il était pas né. Mais son père s’en souvenait bien, de la guerre. Dans le village, des soldats allemands s’étaient installés à la mairie. Il avait peur.
  • C’est vrai que ça devait être très dur. Moi, j’ai vu un documentaire sur les soldats qui ont fait le débarquement de Normandie. Ils avaient tellement peur de descendre du bateau…
  • Oui je me souviens, avec ma classe on a été au Mémorial de Caen et il y avait plein de photos du débarquement. On a même été visité les plages de Normandie où les soldats sont arrivés.
  • C’est quoi le Mémorial de Caen ?
  • C’est un grand musée qui explique ce qu’il s’est passé pendant la guerre. J’ai pas tout compris, mais je me souviens d’une chose : quand ça s’est terminé, tout le monde a dit : plus jamais ça. Parce que c’est horrible la guerre.
  • C’est vrai, ça ne devrait jamais arriver que des gens soient tués comme ça.
  • Et c’est pour ça que c’est important de se rappeler de l’histoire.